Un enfant de 3 ans échappe à la vigilance de son école, et finit à l’autre bout de la ville

Mardi 17 avril, dans l’après-midi, un enfant a échappé à la vigilance de l’équipe pédagogique de l’école maternelle Las Planas, à Nice Nord. Il a été retrouvé à l’autre bout de la ville.

Coup de tonnerre à l’école maternelle Las Planas… Et sueurs froides.

Mardi après-midi, un enfant de 3 ans a échappé à la vigilance de l’équipe pédagogique. Il a été retrouvé, 3h30 plus tard, à l’autre bout de la ville, dans le quartier d’Acropolis.

“Mardi soir, en allant chercher mon enfant à 18 heures, à la garderie, ils nous ont dit qu’il n’était plus dans l’établissement depuis 16h30, raconte Fatima, la voix étranglée par l’émotion. Ma vie s’est arrêtée. J’ai eu tellement peur.”

Terreur. Incompréhension. Comment un enfant de 3 ans a-t-il pu sortir de l’école? Comment a-t-il pu traverser la ville, seul? Que s’est-il vraiment passé?

SA DISPARITION SIGNALÉE QU’À 18H

C’est ce qu’essaye de déterminer le rectorat, qui a lancé une enquête administrative.

Selon l’inspecteur académique des Alpes-Maritimes, Jean-Michel Floch, l’enfant aurait quitté l’école “à 16h30, au moment de la transition entre la fin des cours et la garderie”.

Une garderie à laquelle le petit Mohammed n’était pas inscrit systématiquement, selon la Ville. D’où l’insouciance de l’école qui n’a signalé sa disparition à la police qu’à 18 heures, alors que la mère venait récupérer son fils.

Fatima explose: “Je ne comprends pas comment l’école a pu laisser partir mon fils, alors qu’ils sont censés le laisser en main propre aux parents. Je ne comprends pas pourquoi personne ne s’est inquiété de son absence alors qu’il a l’habitude d’être à la garderie, ni pourquoi personne nous a contactés, ni même appelé la police!”

Lire la suite de l’article sur Var Matin 

Laisser un commentaire