Le producteur Thomas Langmann déféré ce vendredi, suite à sa garde à vue

JUSTICE – Visé par une plainte de sa femme Céline Bosquet pour des menaces et du harcèlement, le producteur Thomas Langmann est présenté ce vendredi matin au parquet de Paris. Il avait été placé en garde à vue mercredi.

Après deux jours de garde à vue, Thomas Langmann a été déféré au tribunal ce vendredi matin. Le producteur est visé par une plainte de sa femme Céline Bosquet pour « harcèlement » et « appels téléphoniques malveillants ».

Il avait été convoqué mercredi au commissariat des 5e et 6e arrondissements de Paris, où il a été placé en garde à vue, dans le cadre d’une enquête préliminaire ouverte par le parquet de Paris. A l’issue du déferrement ce vendredi, le procureur peut le renvoyer devant le tribunal pour être jugé à une date ultérieure, demander un complément d’enquête ou décider d’une mesure alternative aux poursuites.

« J’ai harcelé ma femme pour voir mon fils »

Thomas Langmann, fils du réalisateur Claude Berri, avait déjà été condamné en 2008 à quatre mois de prison avec sursis après des violences exercées sur la mère de son premier enfant. En 2013, il avait épousé la journaliste Céline Bosquet. Interpellé en flagrant délit d’achat de cocaïne en mai 2017 à Paris, il avait récemment évoqué sa vie privée au cours de l’émission « Stupéfiant ! » diffusée le 23 avril dernier sur France 2.

« Il y a des articles qui m’ont accusé de menaces et de violences à l’encontre de mon épouse, c’est absolument faux, y affirme-t-il notamment. Un divorce est une affaire privée. Avant qu’un jugement soit rendu sur la garde des enfants, il y a parfois des parents qui les prennent et ne les laissent pas à l’autre parent. Donc pendant ces trois mois-là, j’ai peut-être beaucoup appelé ma femme. Si ça, c’est du harcèlement, alors je le revendique. J’ai harcelé ma femme pour voir mon fils. »

Lire la suite avec LCI 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*