Justice : La tentative de meurtre sur sa mère est jugé à la cour d’assises des Hautes-Alpes

«Le fils et la mère étaient très proches. Quand ils étaient ici, ils se baladaient ensemble presque tous les jours », confiait un voisin quelques jours après les faits.

À Vallouise, où Jean-Christophe Tévène avait une résidence secondaire, ceux qui le croisaient décrivent un homme « très sympa », agréable.

À partir d’aujourd’hui, le Marseillais de 41 ans est jugé devant la cour d’assises des Hautes-Alpes. Accusé d’avoir tenté de tuer cette mère dont il était si proche. Il encourt la réclusion criminelle à perpétuité.

Ce vendredi 23 octobre 2015, la mère et le fils ont rejoint la résidence secondaire du hameau de La Casse, à Vallouise. Cet appartement, les Tévène y viennent souvent les week-ends et pendant les vacances. Il est environ 22 h quand Jean-Christophe Tévène appelle les secours. Il vient de poignarder sa mère. Elle est blessée au cou et au thorax. Elle est prise en charge par le Samu et les sapeurs-pompiers et évacuée à l’hôpital de Briançon. Elle y est opérée en urgence, son pronostic vital est engagé.

À la ville, Jean-Christophe Tévène est employé d’une grande surface, célibataire. Vie stable et casier judiciaire vierge. Qu’est-ce qui l’a poussé, ce soir-là, à poignarder sa mère ? Il reconnaît les coups portés, les calmants administrés et explique qu’il voulait se suicider et, dans un premier temps, raconte avoir voulu emporter sa mère avec lui. Il est revenu sur cette volonté par la suite.

Avec DL

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*