Chambéry : Un homme écroué cinq ans après le meurtre d’une adolescente

Le petit ami de la jeune femme de 17 ans, retrouvée morte dans sa salle de bain, a été mis en examen.

Le 9 juillet 2013, Anne A. une jeune femme de 17 avait été retrouvée morte par sa mère dans la salle de bain de leur appartement à Chambéry (Savoie).

L’autopsie, qui avait conclu à une mort par strangulation, n’avait pas exclu la piste du suicide. Un lien avait été «retrouvé à côté du corps», avait expliqué à l’AFP le procureur d’alors, Jean-Pierre Valensi. Aucune effraction n’avait été relevée.

Mais près de cinq ans après les faits, la thèse d’un geste désespéré semble s’éloigner. Ce 24 mai dernier, un homme a été mis en examen et écroué pour le meurtre de l’adolescente, révèle M6 ce lundi. De «nouveaux éléments, notamment téléphoniques» avaient relancé l’enquête.

Le suspect nie toute implication dans la mort de la jeune femme, selon M6. Il était alors le petit ami de la victime.

Laisser un commentaire