Viol et meurtre de Tom: Jonathan Maréchal est-il le nouveau Nordahl Lelandais?

A l’instar de Nordahl Lelandais le soir de la disparition de la petite Maëlys, le suspect du viol et du meurtre du petit Tom au Hérie-la-Viéville dans l’Aisne a aussi participé aux recherches pour retrouver l’enfant.

Les similitudes entre l’attitude du meurtrier présumé du petit Tom, dans l’Aisne, et de celle de Nordahl Lelandais sont troublantes. En effet, Jonathan Maréchal, principal suspect dans le viol et le meurtre de Tom au Hérie-la-Viéville, aurait participé aux recherches pour tenter de retrouver le petit garçon avant la découverte de son corps sans vie. Tout comme l’avait fait Nordahl Lelandais lors de la disparition de Maëlys de Araujo dans la nuit du 26 au 27 août au Pont-de-Beauvoisin.

C’est la mère de Tom qui avait signalé sa disparition auprès des forces de l’ordre car il n’était pas rentré de sa cueillette de cerises. Le meilleur ami de l’enfant, âgé de 11 ans, l’avait d’ailleurs croisé ce jour-là en compagnie du suspect.

Très vite, tout le village s’était mis à la recherche de l’enfant. Selon un voisin cité par Le Parisien, le suspect y avait pris part. Il aurait d’ailleurs assuré avoir vu l’enfant, peu de temps avant sa disparition, tomber d’un mur près d’une maison abandonnée. “Il était serein, comme si de rien n’était. On n’aurait jamais pu le soupçonner“, s’est souvenu le voisin.

Le corps du petit garçon de neuf ans avait été découvert quasiment nu, caché sous des orties et une planche en bois dans le jardin de la maison citée par Jonathan maréchal. Des traces d’hydrocarbure ont été retrouvées sur l’enfant, et des végétaux à proximité présentaient des marques de début de combustion. Laissant penser que le bourreau de Tom a essayé de se débarrasser du corps en y mettant le feu.

Les enquêteurs s’intéressent également à des SMS envoyés par Jonathan maréchal à sa sœur, qui avait été la baby-sitter de Tom, le jour de sa disparition. Ces derniers ont été effacés par le suspect.

Interpellé dans la foulée de la découverte du cadavre, Jonathan maréchal a été mis en examen pour “meurtre sur mineur de moins de 15 ans précédé ou accompagné d’un viol” et écroué. Un crime passible de la réclusion criminelle à perpétuité assortie d’une période de sûreté de trente ans.

Avec France soir

Laisser un commentaire