Meurtre de Kévin : c’est la petite-amie qui a commandité l’assassinat

Dans l’enquête sur le meurtre de Kévin, tué d’une vingtaine de coups de couteau dans un parc de Mourmelon-le-Grand, dans la Marne, la piste du guet-apens semble se dessiner.

Le lycéen, âgé de 17 ans, serait tombé dans un piège tendu par sa propre petite amie et l’ex-amant de cette dernière.

Peu de temps avant le meurtre, la victime avait fait comprendre à la jeune fille qu’il souhaitait mettre fin à leur relation et cette dernière ne l’aurait pas supporté.

Pour se venger, elle aurait alors demandé à un proche d’agresser et violer Kévin. Une semaine avant les faits, elle aurait préparé l’assassinat avec son ex-petit ami, Adrien P.

Elle aurait donné rendez-vous samedi à Kévin dans le parc du Bois des sœurs. Alors qu’ils se promenaient, Adrien P., qui était caché, a surgi et a lardé la victime d’une vingtaine de coups de couteau.

La petite-amie a ensuite donné une mauvaise description de l’agresseur pour tromper les enquêteurs.

Placé en garde à vue depuis le 4 juin, le suspect, âgé de 17 ans, est passé aux aveux. Il a chargé la jeune fille en garde à vue, expliquant que c’était elle la commanditaire.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire