Après un divorce, comment trouver, pour le parent qui n’a pas la garde de ses enfants (le plus souvent le père) et avec peu de moyens, un logement adapté à l’accueil des enfants ? Lorient Agglomération, Lorient Habitat et la Sauvegarde 56 ont répondu à cette question en finançant des appartements « Hippocampe ».

Les premiers locataires ont pris possession, il y a quelques jours, de deux T2 flambant neufs de 53 m², avec un coin nuit pouvant accueillir deux enfants. Ces papas divorcés pourront ainsi s’acquitter de leur droit de visite et d’hébergement dans ces logements prévus pour répondre à la solvabilisation d’une personne bénéficiant de l’APL « personne seule ».

Le loyer prévisionnel est évalué à 320 €. À deux pas du centre-ville et proche de la gare, l’immeuble répond, par ailleurs, aux besoins de personnes dépourvues de moyen de locomotion.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.