Rhône : il avoue avoir brûlé le corps de sa compagne

48 heures après avoir signalé sa disparition, un homme a reconnu avoir voulu faire disparaître le corps de sa compagne, morte selon lui d’un accident domestique.

Le corps calciné retrouvé samedi à la mi-journée dans une voiture à Taluyers (Rhône) a été identifié. Il s’agit de la dépouille d’Aline Sepret, une danseuse professionnelle âgée de 35 ans. Elle avait fondé une compagnie de danse et se produisait pour différents spectacles.

Dans les heures qui ont suivi la découverte du corps, les gendarmes de la section des recherches de Lyon avaient placé en garde à vue son compagnon. Mickaël Corcessin-Dervin, âgé d’une trentaine d’années, se produisait comme chanteur sous le nom de Maeky Sieme partout en France jusqu’à un accident de la route en juillet dernier.

D’étranges griffures

Samedi matin, il a contacté la gendarmerie, s’inquiétant de ne pas voir Aline, qui selon lui avait envoyé un SMS le vendredi à 21h45 pour lui dire qu’elle le rejoignait « pour lui faire une surprise ». Mais les gendarmes ont remarqué des griffures sur sa joue, qu’il expliquait par un bricolage maladroit. Des témoins assuraient également avoir vu la voiture à sa place après l’heure à laquelle sa compagne aurait dit être partie.

En fin de garde à vue, acculé aussi par l’expertise démontrant qu’un produit accélérant avait été utilisé pour enflammer la dépouille, Mickaël Corcessin-Dervin a avoué avoir brûlé le corps de sa compagne. Il nie cependant l’avoir tuée. Selon lui, sa mort est due à un accident domestique.

Lire la suite avec Le Parisien logo

Laisser un commentaire