Orléans : Jugé par la cour d’assises pour avoir mortellement secoué son bébé

Des violences volontaires ayant entraîné la mort, sans intention de la donner. Jugé depuis hier par la cour d’assises du Loiret, Philippe Vanden Broeck, 37 ans, ne conteste pas être à l’origine du décès du petit Ayden, deux mois et demi, le 13 janvier 2015.
Dans ses réquisitions, l’avocat général a estimé que son éphémère « beau-père » était « seul responsable » de la mort du bébé, pour l’avoir secoué à plusieurs reprises.

L’avocat général a demandé mardi à la cour d’assises du Loiret de condamner Philippe Vanden Broeck à une peine de 15 ans de prison.

L’homme de 37 ans est jugé depuis lundi pour des violences volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner sur un mineur de moins de 15 ans, après le décès du petit Ayden, deux mois et demi, en janvier 2015. Devant la cour, l’accusé a reconnu avoir secoué à plusieurs reprises l’enfant de sa compagne qui était sous sa surveillance cet après-midi là, parce qu’il était excédé par ses pleurs.

Source LR

1 thought on “Orléans : Jugé par la cour d’assises pour avoir mortellement secoué son bébé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.