Des parents soupçonnés d’avoir affamé à mort leur fillette de 16 mois

Il y a quelques mois, des parents ont emmené leur fillette âgée de 16 mois, à l’hôpital parce que son état de santé se dégradait.

Tout de suite, les médecins ont remarqué que l’enfant souffrait de dénutrition très sévère.

Le bébé a donc été transféré aux urgences de l’hôpital de Bron, dans le Rhône, où il est décédé une dizaine de jours plus tard.

Le couple vivait avec ses six enfants à Saint-Marcel-lès-Valence, dans la Drôme. La mère est enceinte de son septième enfant.

La petite fille était nourrie avec des jus, notamment de châtaigne ainsi que du lait de riz. Elle n’était pas vaccinée et elle était bien en dessous des courbes de taille et de poids de son âge.

Les parents ont été mis en examen pour privation de soins et d’aliments, suivi de mort sur mineur de 15 ans par ascendants, puis libérés sous contrôle judiciaire.

Les cinq autres enfants du couple, âgés de 3 à 11 ans, sont également très amaigris. Ils ont été placés sur décision judiciaire.

Les parents font tout pour récupérer leur garde. Ils sont soutenus par un comité de soutien d’environ 150 personnes qui affirme que l’enfant n’est pas décédé de malnutrition mais d’un surdosage d’anesthésiant à l’hôpital,

Laisser un commentaire