Sophie Lionnet, réduite en esclavage et tuée : perpétuité pour ses meurtriers

Sabrina Kouider et son mari Ouissem Medouni ont été condamnés ce mardi à la prison à vie pour le meurtre de la Française Sophie Lionnet.

Leur sentence a été assortie d’une période de sûreté de 30 ans.

Le couple de français avait été reconnu coupable du meurtre de leur jeune fille au pair, âgée de 21 ans, le 24 mai dernier.

La victime avait été retrouvée morte carbonisée en septembre 2017 dans leur jardin de Londres, en Grande-Bretagne.

Elle présentait de multiples fractures au sternum, aux côtes et à la mâchoire mais en raison des brûlures, la cause exacte de la mort n’a pu être déterminée.

L’enquête a révélé que ses employeurs la nourrissaient peu, ne la payaient quasiment pas, et la battaient. Durant le procès, chacun a accusé l’autre de meurtre, mais ont tous les deux reconnu avoir brûlé le corps.

Selon l’accusation, le couple était persuadé d’un complot fomenté par Sophie Lionnet avec Mark Walton, l’un des fondateurs du groupe Boyzone et père d’un des enfants de Sabrina Kouider.

Ce complot aurait eu pour but de droguer et d’abuser sexuellement des membres de leur famille. Un fantasme, sans fondement, dans lequel les accusés se sont enfermés.

Laisser un commentaire