Un enfant de 10 ans torturé à mort après avoir fait son coming-out

Le 20 juin dernier, un enfant, âgé de 10 ans, avait été admis aux urgences de l’hôpital de Los Angeles, aux Etats-Unis, où il est décédé le lendemain des suites de ses blessures.

Sa mère avait alors expliqué aux médecins qu’il avait été victime d’une chute.

Mais l’autopsie a révélé que son corps était couvert de brûlures de cigarette. De nombreuses blessures ont également été découvertes sur son crâne.

Selon les premiers éléments de l’enquête, Anthony était maltraité depuis des années par sa mère et son beau-père.

Un jour, Anthony et ses frères et sœurs s’étaient confiées à leur tante. Ils lui avaient raconté qu’ils avaient été forcés de manger des ordures par leur parents.

Plus de 16 appels avaient été passés aux services sociaux depuis 2013 à propos de la famille et parmi ces derniers, au moins 13 concernaient Anthony.

La tante d’Anthony avait également fait un signalement. En vain.

Récemment, la victime avait fait son “coming-out”. Anthony avait expliqué à sa famille qu’il préférait les garçons mais également les filles.

Tout porte à croire que ses parents l’ont tué après l’avoir appris. Les six enfants du couple ont été placés provisoirement, le temps de l’enquête.

1 thought on “Un enfant de 10 ans torturé à mort après avoir fait son coming-out

  1. Les services sociaux, que ce soit aux Etats-Unis ou en France, ont une façon d’aborder les signalements de façon très particulière. Combien d’enfants ont perdu la vie, alors qu’ils auraient pu être sauvés? Pathétique.

Laisser un commentaire