Bébé secoué pendant l’absence de sa mère : Le père incarcéré pour les faits, la mère en prison pour une autre peine

Les parents d’un bébé de trois mois découvert mort mercredi 4 juillet ont été mis en examen et placés en détention à Angoulême. L’autopsie a révélé que le nourrisson avait de nombreux hématomes et fractures.

Un père a été incarcéré après la découverte de son bébé de trois mois sans vie à Angoulême (Charente), rapporte La Charente Libre. Les secours avaient été appelés en urgence mercredi 4 juillet dans le quartier de Basseau, et avaient constaté la mort du nourrisson une fois sur place.

Le décès était apparu comme suspect. Après intervention de la police, une autopsie a été réalisée le lendemain. Les examens ont révélé de nombreux hématomes, notamment au visage. Des fractures anciennes et d’autres plus récentes ont été aussi découvertes. La mort serait liée au syndrome du bébé secoué.

Une fillette de 3 ans placée

Le père de l’enfant, âgé de 33 ans, a été placé en garde à vue puis mis en examen pour « violences par ascendant ayant entraîné la mort sans intention de la donner ». Il a été placé en détention à la maison d’arrêt d’Angoulême.

La mère âgée de 22 ans a été mise en examen pour non-assistance à personne en danger. Elle a été incarcérée pour exécuter une autre peine de quatre mois et sera ensuite placée sous contrôle judiciaire. Elle a expliqué qu’elle était absente au moment des faits car elle s’était rendue chez le médecin. Selon elle, l’enfant ne respirait plus à son retour. L’autre enfant du couple, une petite fille de 3 ans, a été placée.

Source O.F

Laisser un commentaire