Drôme : Le médecin condamné pour atteinte sexuelle sur une patiente

En juillet 2014, ce médecin généraliste de Portes-lès-Valence (Ndlr : commune qu’il a quittée depuis) avait proposé une “aide” un peu particulière à l’une de ses patientes.

Dépressive, elle avait accepté la proposition de ce dernier de devenir son thérapeute, en mai 2014. Une thérapie qui avait rapidement dérapé comme l’avait expliqué, lors de l’audience au printemps dernier (lire nos éditions du 25 mai), la présidente du tribunal correctionnel s’appuyant sur la lecture de mails et textos échangés « aux allusions à peine détournées à caractère sexuel ».

L’homme était alors poursuivi pour agression sexuelle sur personne vulnérable.

Le jour de l’audience, le médecin n’avait pu formuler aucune explication : « Je ne m’en souviens plus, c’est trop ancien et sorti de son contexte. Ces échanges se faisaient, pour moi, beaucoup sur le ton de l’humour. Les échanges ont progressivement glissé dans un autre répertoire. J’ai fait une erreur, ils ont débordé de la thérapie. »

Hier, mardi, le tribunal a rendu sa décision, requalifiant les faits en atteinte sexuelle. Il a condamné le praticien à une peine de 18 mois avec sursis, avec interdiction d’exercice médical durant deux ans et son inscription au Fijais (Fichier judiciaire automatisé des auteurs d’infractions sexuelles).

Avec DL

Laisser un commentaire