April, 8 ans, violée et étranglée en 1988 : 30 ans plus tard un suspect est interpellé

April Tinsley, 8 ans, avait disparu le 1er avril 1988 à Fort Wayne, dans l’Indiana (Etats-Unis), alors qu’elle se rendait à pieds chez une amie.

Son cadavre sera découvert trois jours plus tard par un joggeur à environ 40 km du lieu de sa disparition.

Une autopsie avait été pratiquée à l’époque et avait révélé que la victime avait été violée et étranglée à mort.

Une ADN avait été retrouvé dans les sous-vêtements de la victime. 30 ans plus tard, grâce aux progrès scientifiques sur la génétique, cette ADN a parlé.

Avec l’aide d’une entreprise spécialisée dans les empreintes génétiques, la police de Fort Wayne a pu déterminer qu’un certain John D. Miller, 59 ans, était le principal suspect.

Les enquêteurs l’ont ensuite surveillé durant plusieurs jours et ont trouvé trois préservatifs souillés dans sa poubelle. Un test ADN a été pratiquée et a matché avec celle retrouvée sur le corps d’April.

Placé en garde à vue, le quinquagénaire a avoué avoir kidnappé la petite, l’avoir amené dans sa maison mobile, l’avoir violée puis l’avoir tuée. Détail sordide : il a étouffé la gamine pendant une dizaine de minutes avant qu’elle ne meurt.

Laisser un commentaire