Un enfant de 9 ans meurt de la grippe à Lourdes

L’'enfant est décédé aux urgences de l’hôpital de Lourdes./ Photo DDM archives Laurent Dard.
Un enfant de 9 ans est décédé des suites de la grippe la nuit dernière. Il avait été admis aux urgences de l’hôpital de Lourdes quelques heures plus tôt. Depuis le début de la semaine, ses parents le gardaient auprès d’eux pour le soigner lorsque, jeudi, son état s’est aggravé.

Devant ces signes, la maman, une professionnelle de santé, l’a conduit au centre hospitalier de la cité mariale mais les travaux à Juncalas et les déviations ont ralenti sa progression. Kylian est décédé après son admission.

Ce vendredi matin, les enfants de l’école Jean-Bourdette d’Argelès-Gazost ainsi que les parents et les enseignants affichaient leur tristesse mais plus encore leur stupeur. Dès l’annonce de cette tragique nouvelle, l’inspection académique et l’Agence régionale de santé ont mis en place un suivi psychologique à l’école et au collège où est scolarisée la grande sœur de Kylian. Lundi, le dispositif sera reconduit et complété d’une cellule d’écoute. Les enseignants et les familles seront également écoutés.

Les jeunes particulièrement touchés

91 % des 14 000 victimes de la grippe étaient âgés de plus de 75 ans l’an dernier. Cet hiver, les jeunes sont beaucoup plus touchés indique l’agence Santé publique France. Dans la répartition des cas graves depuis le 1er novembre, sur les cas admis en réanimation, 70 sont décédés : trois avaient moins de 5 ans, 29 entre 15 et 64 ans et 38 de 65 ans et plus.

Toutes les régions en alerte

Le seuil épidémique de la grippe a été franchi dans toutes les régions de France métropolitaine. 275 000 personnes ont été touchées la semaine entre Noël et le Nouvel An. Au total, cet hiver, 936 000 personnes ont consulté un médecin pour des symptômes grippaux. L’Occitanie est la troisième région la plus touchée après Auvergne-Rhône-Alpes et Provence Alpes Côte d’Azur. 91 personnes ont été admises en réanimation dans notre région. L’âge moyen des malades, en France, était de 40 ans. Le plus jeune avait 1 mois, le plus âgé 95 ans.

 

Toutes les régions sont touchées par la grippe./ Infographie Idix

La ministre de la Santé Agnès Buzyn a indiqué, au cours d’un point presse le 5 janvier, que l’épidémie 2017/2018 était « sévère » avec « une souche de virus qui circule et qui est assez peu connue par le système immunitaire des jeunes ». « Il y a beaucoup d’enfants et de jeunes qui aujourd’hui consultent aux urgences » précisait la ministre le 5 janvier.

Est-il encore temps de se faire vacciner ?

La grippe est une maladie très contagieuse qui peut être très grave chez les personnes fragiles. Il faut compter environ 15 jours entre le moment de la vaccination et le moment où on est protégé contre la grippe saisonnière. C’est le temps pour que le système immunitaire réagisse au vaccin.

Le vaccin est gratuit pour les personnes de 65 ans et plus, les personnes atteintes de certaines maladies chroniques, les femmes enceintes et les personnes souffrant d’obésité. L’entourage des nourrissons de moins de 6 mois à risque de grippe grave sont encouragés à se faire vacciner (les nourrissons ne peuvent pas être vaccinés ».

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*