Un étude insolite a été menée par le site Illicit Encounters, spécialisé dans les rencontres extra-conjugales. Cette étude nous apprend quelque chose d’assez intéressant sur les infidèles…

Les infidèles doivent lire cette enquête

Attention on ne cherche pas à protéger les infidèles ou du moins leur permettre de continuer leur infidélité mais cette enquête menée par le site Illicit Encounters est assez intéressante. D’après l’étude, les personnes infidèles auraient plus de risques de se faire démasquer au bout de la troisième liaison.

Le dicton « Tout se sait tôt ou tard » est bien vrai malheureusement pour les infidèles. La troisième relation serait donc la plus dangereuse et qui serait celle qui dévoile au grand jour l’infidélité. Comment est-ce possible d’expliquer que la troisième liaison soit la plus dangereuse? Eh bien c’est tout simple ! Les infidèles deviendraient bien trop confiants et auraient tendance à prendre moins de précautions. Ils ne cacheraient plus assez bien les preuves qui pourraient les accabler.

L’étude est plutôt précise car elle nous informe que 21% des personnes interrogées, qui sont infidèles à répétition se sont fait avoir au bout de la troisième liaison. 11% des personnes interrogées ont été démasquées dès la première infidélité et enfin 12% des personnes interrogées se font avoir dès la deuxième infidélité.

La Technologie serait le principal ennemi des infidèles

Le principal ennemi des infidèles serait la technologie. Cette dernière qui est maintenant omniprésente dans nos vies, ne serait donc pas seulement un bien pour la société. Selon l’étude faite par le site Illicit Encounters 39% des infidèles interrogés ont été surpris à cause de leur téléphone portable qui était rempli de messages vocaux, de sms ou de messages sur les réseaux sociaux mais aussi les mails (22% ont été trahis par leur boîte de mail). Rien de surprenant tant les téléphones portables sont utilisés dans les adultères.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.