Un redoutable serial-killer se tue dans sa cellule en pratiquant un jeu sexuel maso

Le tueur en série Egidius Schiffer a été retrouvé mort dans sa cellule de la prison de Bochum, en Allemagne, où il purgeait une peine de prison à vie.

L’homme, âgé de 62 ans, serait mort dans un jeu sexuel qu’il pratiquait en solo. Il a enlevé un câble de sa lampe de chevet puis l’a enroulé autour de son pénis et de ses mamelons.

Il a ensuite branché le bout du câble dans la prise de courant et s’est électrocuté. Egidius Schiffer, surnommé « l’étrangleur d’Aachen », a été l’un des pires tueurs en série allemands.

Entre 1983 et 1990, cet agent d’assurances a tué cinq jeunes femmes. Le mode opératoire était toujours le même.

Il repérait ses victimes aux arrêts de bus, soit à la sortie des boîtes de nuit. Il les attirait en les faisant monter dans sa voiture.

Puis il les violait, les torturait, avant de les étrangler à mort.

Ce n’est qu’en 2007, soit 17 ans en plus tard, qu’il a été identifié. Interpellé pour un simple vol de métal, un test ADN a été pratiqué et a matché avec celui retrouvé chez les victimes.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire