Exclue de la CAF pour avoir allaité sa fille de 4 mois !

C’est une scène complètement surréaliste qu’ont vécue Mélanie et son compagnon. La semaine dernière, la maman de Louane, 4 mois, s’est vue excluede la CAF d’Amiens pour avoir … allaité !

Interdite d’allaitement

La semaine dernière, une mère de famille voyant son bébé s’agiter en plein milieu de la salle d’attente de la CAF d’Amiens décide de lui donner le sein.

Consciente que cela puisse mettre mal à l’aise certains, elle décide donc de se mettre à l’écart. Munie d’un bavoir, elle cache son sein alors qu’elle nourrit sa fille …

Outrées, certaines personnes se sont indignées de l’exhibition dont faisait preuve la jeune femme de 27 ans. Ils se sont donc plaint à l’accueil qui a pris une mesure drastique, humiliante et discriminante en sommant la mère de partir. Deux hommes : un agent de sécurité et un agent d’accueil ont tout simplement « dit : vous devriez avoir honte de faire ça devant tout le monde. Il y a des enfants, ça ne se fait pas !« ,

Une mesure choquante

Les mam’allaitantes, comme on les appelle, se battent au quotidien pour faire accepter l’allaitement en public. Cette pratique n’a rien de choquante et n’a rien à voir avec de l’exhibitionnisme.

Heureusement, certaines personnes présentes sont venues immédiatement apporter leur soutien à la jeune femme.  « Ils sont venus me voir en disant que ça ne les dérangeait pas que j’allaite, que c’est eux qui devraient avoir honte« .

Il s’est même formé deux clans dans la salle d’attente. Ceux que cela choquait et les autres. Ces mêmes autres qui ont tenté, en vain, d’expliquer que rien n’était plus naturel.

Le père et la mère de la petite Louane n’ont pas digéré l’incident. La maman a bien tenté de rester : »J’étais choquée, mais je ne suis pas sortie. Je suis restée. J’ai répondu que j’avais le droit d’allaiter ma fille, que je n’allais pas la laisser mourir de faim ». Le papa, quant à lui, explique que « C’est complètement anormal. Comment c’est possible de réagir comme ça, surtout à la CAF, un lieu symbolique de la famille !« .

La réponse de la CAF d’Amiens

Contactée par le Courrier Picard, la direction explique qu’elle n’était pas au courant de l’incident, avant d’expliquer qu’aucune politique « visant à exclure les mamans voulant allaiter dans les locaux » n’existait.

La CAF, qui évoque un malentendu, exprime même son souhait de rencontrer le couple pour s’expliquer. Le couple, quant à lui, souhaiterait déposer une main courante pour discrimination. 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire