Hérault : le combat d’une mère pour retrouver son fils disparu depuis 18 mois

La mère d’un jeune héraultais disparu, en janvier 2019 en Asie, a été reçue le jeudi 26 juillet au ministère des Affaires étrangères, a rapporté France Bleu Hérault.

Arthur Daligault n’a pas donné le moindre signe de vie depuis un an et demi. Âgé de 31 ans, ce jeune héraultais effectuait un tour du monde à pied depuis près de cinq ans au moment de sa disparition.

Aux dernières nouvelles, il se trouvait entre le sud du Bangladesh et la Birmanie, après avoir traversé l’Europe, l’Afrique et une partie de l’Asie.

« J’ai l’intime conviction qu’Arthur est vivant »

Sa mère, Mireille, a multiplié les avis de recherche. Elle s’est même rendue sur place au Bangladesh. En vain. Elle s’est ensuite adressée à l’Élysée, via des courriers envoyés à l’épouse du chef de l’État, Brigitte Macron.

Ces lettres ont trouvé réponse la semaine dernière. Mireille Daligault a été reçue au Quai d’Orsay, en présence d’une conseillère de l’Élysée : « J’ai senti que pour la première fois, je pouvais m’exprimer. Pour la première fois, on pouvait vraiment s’inquiéter de la disparition d’Arthur », a commenté Mireille à France Bleu Hérault ce dimanche.

« Ils ont accepté de m’écouter, de regarder tout ce qu’Arthur avait préparé pour son voyage. Et ils ont ouvert les yeux ronds parce que bien sûr, Arthur n’a pas disparu volontairement, il s’est passé quelque chose de grave ».

La mère d’Arthur réclame désormais des moyens pour retrouver son fils. Une page Facebook a également créée « Arthur Where are you ». « J’ai l’intime conviction qu’Arthur est vivant », a assuré sa mère à la radio. « Il peut être aux mains de malfrats, de trafiquants… » La réunion au Quai d’Orsay « nous a redonné de la force », ajoute-t-elle. « Il faut savoir ce qu’il s’est passé et où il est ».

Avec AFP

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.