Rouen : Trois nounous mettent à l’écart une fillette «parce qu’elle est moche»

Trois assistantes maternelles de la Maison d’Assistantes Maternelles de Rouen (76), sont soupçonnées d’avoir commis des maltraitances sur une quinzaine d’enfants dont elles avaient la garde.

Elles n’hésitaient pas à les priver de nourriture ou à leur faire faire des siestes qui duraient toute la journée.

Une vidéo prise par une assistance maternelle montrait des dizaines de bébés à même le sol en body, en attente d’être changés.

Un jour, elles ont mis à l’écart une petite fille “parce qu’elle était moche” alors que d’autres enfants ont été “enfermés dans le noir parce qu’ils pleuraient”.

L’agrément d’assistante maternelle a été retiré aux trois femmes, contre qui six mois de prison avec sursis ont été requis. Le délibéré de l’affaire sera rendu le 8 août.

Laisser un commentaire