INSOLITE : Et si vous payiez des cours de jeux vidéo à vos enfants ?

La folie Fortnite atteint même les cours à domicile pour les enfants…

Il y a encore quelques années (bon d’accord peut-être beaucoup d’années), il fallait être bon au football pour être la star de la récré. Mais, désormais, les choses ont bien changé et les jeux vidéo ont pris le relais. En guise de licence d’un club de sport, il faut une console et dans l’idéal un coach personnalisé de Fortnite. Une vraie tendance surprenante.

25 DOLLARS DE L’HEURE

Quand on parle de classes particulières, il s’agit souvent de matières scolaires ou artistiques. Du simple cours de mathématiques à l’apprentissage du violon. Mais il faut désormais ajouter Fortnite à la liste selon nos confrères du Wall Street Journal. Certains parents n’hésitent plus à payer 25 dollars de l’heure des coachs personnels pour leurs enfants. Ils doivent les aider à devenir les meilleurs à Fortnite

Il faut dire qu’il s’agit du jeu le plus connu sans doute à l’heure actuelle avec 125 millions d’utilisateurs à travers le monde. En mode Battle Royale, les règles sont simples. 100 personnes sur une île déserte et que le meilleur gagne. Mais, plus qu’un simple jeu, pour certains parents, Fortnitepermettrait de redonner confiance aux enfants. Il s’agirait même d’une obligation morale.

À l’école, non seulement il faut jouer mais en plus il faut être fort à ce jeu

explique ainsi une mère de famille anglaise. Elle-même a engagé un coach pour son fils de 10 ans. Du côté de ces coachs d’un genre un peu particulier, les choses s’organisent peu à peu. Même si certains sont encore médusés.

C’est surréaliste. Jamais mon père ne m’aurait payé des cours de jeux vidéo.

Certains parents y voient aussi un moyen de passer du temps avec leurs enfants. Les plus raisonnables semblent obliger ceux-ci à conserver de bonnes notes à l’école. Le fait que certaines universités comme celle de l’Ohio donne désormais des bourses universitaires pour les meilleurs joueurs de Fortnite incite aussi à pousser les enfants…

 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*