Un pédophile roumain confondu par ses tatouages visibles sur des vidéos

Les mains de mécanicien et les tatouages du suspect l’ont confondu.

Un pédophile qui s’était filmé en train d’abuser de petites filles a été arrêté en Espagne, identifié par un tatouage au bras et des « mains très particulières » visibles sur des vidéos qu’il avait diffusées, ont annoncé ce mardi la police et Interpol.

Cet homme de 46 ans, de nationalité roumaine, est soupçonné d’avoir abusé de cinq fillettes également roumaines, âgées de 5 à 7 ans. Il avait lui-même mis en ligne sur le darknet les vidéos des faits réalisées avec son téléphone portable, a précisé la police dans un communiqué.

« L’homme arrêté est un prédateur sexuel dangereux, obsédé par les mineurs n’ayant pas encore atteint la puberté », selon le communiqué.

Des mains de mécanicien

Son arrestation a été le résultat d’un complexe travail d’enquête, ayant débuté voilà six jours en Australie où la police avait partagé les vidéos avec Interpol. Selon le communiqué de l’agence de police internationale, les enquêteurs ont travaillé avec l’International Child Sexual Exploitation (ICSE) qui recense les vidéos et photos de victimes d’abus sexuels. À l’aide de détails, les enquêteurs ont remonté la piste du pédophile jusqu’à l’Espagne, dans une localité proche de Madrid.

Le suspect a notamment été trahi par « des mains très particulières », qui ont en quelque sorte dénoncé sa profession de mécanicien dans un garage, selon le communiqué. Les autorités ont ainsi enquêté sur les garages des alentours. Et le jour de son arrestation, « sur son chemin du travail », « les policiers ont constaté que sur un de ses bras, il portait le même tatouage que celui enregistré sur les vidéos ».

Lorsqu’ils ont fouillé sa maison, les autorités ont découvert des caméras utilisées sur les victimes lorsqu’elles se rendaient dans la salle de bain. Les petites victimes seraient des voisines du suspect.

Avec AFP

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.