VIDEO : Elle crée une chaîne Youtube pour exprimer les placements abusifs des enfants. Ecoutez !

Ma Flo a créé une chaîne Youtube et pour le moins que l’on puisse dire cela doit s’écouter avec une sensibilité très rare. 

 » J’avais envie de crier ma haine par rapport aux placements abusifs, le seul moyen pour moi s’était de le faire en chanson mais sans intention d’être reconnue par la qualité de ma voix. »

Maman de 3 enfants placés et un qui vit chez son papa, cette femme s’exprime par des paroles crues mais qui reflète l’enfer de la situation quelle vie. Les 4 enfants ont été placés durant l’année 2015 par mesure de précaution suite à des suspicions de maltraitances, puis rendus à leur maman en 2016, en 2017, la dernière âgée de 3 ans ira vivre chez son père sur décision du magistrat,  les trois autres seront placés de nouveau en famille d’accueil pour le même motif et sans preuves.  

Le motif de placement exprimé par la jeune femme de 28 ans résident en Normandie, est une suspicion de maltraitance établie sur le jugement mais la réalité des faits est bien tout autre.

    Selon la mère de famille, en réalité elle aurait manqué de respect au magistrat en charge du dossier d’assistance éducative : 

 » Écoutez je vous respecte en tant que femme, mais en tant que Magistrate vous ne valez rien, alors je pars et vous déciderez ce que vous avez déjà décidé » pour ma Flo, la décision de placer les enfants était prise par le magistrat. 

Dans une interview qu’elle accorde à notre rédaction, Ma flon nous dévoilent sa souffrance, et sa sensibilité eut égard à sa situation qu’elle estime abusive comme d’autres enfants et parents le sont aujourd’hui.

 RD Capitole : comment avez-vous choisi ces titres : 

Ma Flo :  » Quel parent divorcés n’a pas choisi mon fils ma bataille .  » Cette chanson exprime le combat, la douleur, mais aussi l’intention pour un parent d’aller jusqu’au bout pour son enfant. 

RD Capitole : votre dernier titre, « Ça m’énerve » vient d’être publié sur votre chaîne Youtube, vous évoquez un sentiment de  colère dans ce titre repris par vos soins, ce sentiment évoqué dans la chanson évoque une lassitude ou une colère intérieure ?

Ma Flo :  » Les deux, la lassitude parce que j’en ai marre de ne pas être entendue, malgré le fait de ramener des preuves percutantes auprès des magistrats, rien ne se passe. La colère parce que je n’ai pas le sentiment d’être une mère maltraitante. Je suis sidérée de la façon dont les enfants sont placés pour des motifs fallacieux et purement inventés soit par les magistrats, soit par les éducateurs. Plus on se défend plus longtemps dur le placement. Par cela la dénomination de placements abusifs reprend donc clairement sa signification et tout son sens. 

RD Capitole : Pensez-vous qu’en diffusant ses chansons sur internet cela peut apporter quelque chose ou faire avancer les choses : 

Ma Flo : pour ma situation, cela ne fera pas avancer les choses, pour ma part j’ai perdu tout espoir. Pour les autres, si c’est utilisé à bon esciant, cela peut apporter beaucoup. 

RD Capitole : Est-ce que vous suggérez aux autres personnes victimes de placement de s’identifier à vous et à vos paroles. 

Chacun est différent, chacun vie avec sa douleur, sa situation et surtout son histoire familiale. Pour ma part mes chansons retracent mon histoire mais peut s’identifier à certaines personnes . 

RD Capitole : Jusqu’où vous êtes prête à aller pour défendre vos droits et celui de vos enfants : 

Ma Flo : Je ne sais pas où c’est la limite et tant que je reste dans la légalité, je ne sais où ma situation mènera.

RD Capitole : Quoi qu’il en soit vous continuez le combat. 

Ma Flo : Je n’arrêterais jamais, sans ma colère je ne serais déjà plus de ce monde. 

Retrouvons-nous demain à partir de 15 H 30 dans l’émission vous avez la parole et vous nous expliquerez votre histoire et celle de vos enfants. 

Merci ma Flo pour cette interview accordé à Radio Capitole 

(Ma flo est le prénom souhaité par notre invité)

Le Podcast de l’émission vous avez la parole : 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.