EXCLU – Disparition de Chloé Ely-Victoire : Elle refuse de rentrer à son domicile et s’explique

Dans une vidéo postée dernièrement sur un Facebook, Chloé Ely-Victoire s’explique sur les raisons qui l’aurait amené à quitter volontairement le domicile familial.

Depuis le 12 août , la subite disparition d’une jeune fille de 17 ans habitante de Bouzigues enflammait les réseaux sociaux.

Alerté par la famille très inquiète, Radio Capitole avait également relayé le message de détresse de ses proches, lu prés de 300 000 fois en moins de 10 jours. Sa famille craignait en effet une disparition inquiétante.

Vidéo laissé par Chloé Ely-Victoire

Elle explique dans cet extrait publié via une story qu’elle était régulièrement frappée par son frère et que son père ne cessait de l’insulter. Elle indique que sa mère était impuissante face à cette situation et être partie.

Elle rajoute dans cette vidéo avoir envisagé de se suicider ne pouvant plus supporter la situation anxiogène dans son milieu familial.

Radio Capitole souhaite rappeler à tous les internautes qu’il faut tout de même rester vigilant sur la diffusion de cette vidéo. En effet, notre rédaction constate que le profil créé est récent, et que rien ne permet d’affirmer la réalité des propos tenus sur cette vidéo. Il appartient désormais au service d’enquête d’analyser cette vidéo, et également de vérifier si les propos tenus par l’adolescente sont vrais.

L’enquête suit quand même son cours, car même s’il s’agit d’une fugue, ou bien d’un départ volontaire de l’adolescente, Radio Capitole souhaite indiquer qu’elle est mineure et sous la responsabilité de ses parents.

Cette disparition interroge les internautes : 

Nos confrères du Bien Public semait le trouble dans un article du 17 Août dernier, en indiquant qu’il s’agissait peut être d’une fausse rumeur : 

Or, renseignements pris auprès des autorités de police et de gendarmerie côte-d’oriennes, aucun avis de recherche n’a été émis pour retrouver l’Héraultaise et son supposé agresseur. Contactée également, la gendarmerie de Mèze (34), ne confirme pas, non plus, la piste dijonnaise.

Et puis lorsque Chloé aurait diffusé cette vidéo où elle explique son calvaire, personne n’arrive à savoir si cela est vrai ou si une personne lui fait pression pour rassurer sa famille et démentir l’histoire de sa disparition. 

Quoi qu’il en soit les avis des internautes sont diverses : 

La semaine dernière notre rédaction diffusait sur notre site la vidéo de Chloé Ely-Victoire. Cette vidéo a été vue plus de 21 000 fois.

Dans cette vidéo, elle annonçait subir des maltraitances familiale, et avoir pensé à se suicider. ( Lire notre édition de ce jour)

La cousine de Chloé a laissé en dessous de la vidéo un message poignant, souhaitant que l’adolescente revienne chez elle, et tente d’expliquer les choses. 

Il apparaît selon les écrits de virginie que la relation entre le jeune homme et Chloé n’aurait pas été accepté par la famille. 

Radio Capitole vous propose de lire le témoignage poignant que lui laisse Virginie la cousine de Chloé Ely-Victoire : 

Chère Chloé, Petite cousine de part alliance.

Je me permets de t’écrire ses mots qui seront lus ou pas. Dans ta vidéo tu expliques que tu es parti pour beaucoup de nombreuses raisons. Après juge a toi de connaître la vérité tout autant que ton père, ta mère, tes sœurs et ton frère.

Par contre, pour avoir fait la même chose que toi, eh oui, je me suis enfui de chez moi, mais j’ai donné des nouvelles de suite à ma grande sœur pour que personne ne s’inquiète. Tu dis, tu affirmes et tu confirmes que tu étais battu, frapper et séquestrés, certes c’est ton ressenti, mais c’est toi ce que c’est vraiment qu’être battue et séquestrée.

Battue je l’ai été, séquestré aussi. Pour avoir eu ta mère au téléphone à plusieurs reprises, crois le ou non, mais je doute que tu sois autant malmené que tu le prétends.

Après c’est ton avis, ton opinion, ton point de vue. Tu ne peux imaginer le mal, le mal-être, la détresse, la peur la souffrance que tout a eu, je ne parle pas seulement de ta famille, mais tes amis, tes connaissances, tes proches. Tous on fait une chaine d’espoir de soutien et de partage pour toi…

Entre les bons et les méchants commentaires les appels téléphoniques … Tu ne peux imaginer l’ampleur que cela a prise, et que cela prend maintenant mais dans le mauvais sens. Pour ma part, je doute, je doute beaucoup, mais par principe, si jamais c’est vrai que tu sois parti de toi-même, tes propos sont mal, très mal interprétés, des personnes méchantes, mauvaises, écrivent des choses horribles et atroces sur le mur de ta sœur.

Peux-tu, s’il te plaît un instant prendre le temps d’y aller et de lire tout ce qui est écrit ; A croire que tout le monde a assisté à ses violences que tu dis, à ta séquestration à ta souffrance de jeunes ados. Un point important, qui est a relevé ! Pourquoi ton ami, as qui tu avais mis une rupture, dont tu avais peur, d’après tes mots et tes dires, s’est-il enfui à deux reprises quand il a vu la police, dont une fois par fenêtre ??

N’est-il pas vrai qu’il est recherché par la police depuis quelque temps, et n’est-il pas vrai, qu’il donne une fausse ou plusieurs fausses identités ? N’est-il pas vrai encore que tes parents n’approuvent pas votre relation, pour te protéger de lui ? Tant de questions que peut se poser sur toi . Je ne t’ai jamais vue, ni toi, ni ta mère, mais pourtant, je ne fais partie de la famille, et ce qui vient de se passer ne devrait pas passer ainsi. Si tel était ton choix, ton réel choix, tu aurais pris la peine de le dire ou le faire comprendre à ta mère, qui, si je ne m’abuse était une de tes confidentes, et avec qui le lien était le plus fort et le plus lourd, et avec qui, 10 a 20 fois par jour vous vous envoyait des textos.

Petite-cousine Chloé c’est en tant que maman, et veille ado qui est passé par là que je te mets ses mots. Virginie.

Laisser un commentaire