Psycho-sexo : Fellation, tout ce que vous devez savoir sur cette pratique coquine !

Un peu de théorie avant de passer à la pratique Mesdames, et Messieurs … Notre sexologue répond à cette pratique tant convoitée par Messieurs qui cache ses petits secret … Pas si sûr finalement..;

Aujourd’hui parlons peu, parlons bien, parlons fellation ! Cette pratique sexuelle semble bien plus répandue que d’autres comme la sodomie par exemple, et pourtant, elle suscite encore de nombreuses interrogations. Aujourd’hui, nous allons lever le voile sur cette pratique coquine qui, contrairement à ce que l’on pense, peut aussi bien être appréciée par les hommes que par les femmes.

Fellation, règle numéro 1 : pas de règles !

Non il n’y a aucune règle concernant la fellation. Non, tous les hommes n’aiment pas qu’on suce ou qu’on lèche leur sexe. Certains n’aiment pas ça et cela n’a rien d’anormal. Idem pour les femmes : non les femmes ne font pas ça pour faire plaisir aux hommes. Le but de toute pratique sexuelle est que les deux (ou plus on ne juge pas) prennent du plaisir. Beaucoup de femmes prennent du plaisir à faire des fellations à leur partenaire. Et ça aussi ça ne doit pas être jugé.

Autre chose importante concernant la fellation : il n’y a pas de méthode ! Encore une fois, il n’y a pas de règles. Vous allez trouver de nombreux articles sur internet qui vont vous dire comment faire une fellation de rêve en 5 étapes sur les conseils d’un sexologue. Si ce genre de lecture peut vous donner confiance avant de passer à l’acte pourquoi pas, mais le sexe c’est avant tout au feeling et c’est très différent d’une personne à une autre. Tous les hommes et toutes les femmes n’aiment pas la même chose.

La fellation : une pratique qui nécessite de l’exploration

Comme on vous le disait, il n’y a pas 1 seule méthode à suivre à la lettre pour faire une fellation. En revanche, on peut vous donner quelques pistes sur ce que vous pouvez tenter et explorer. Après, à vous de voir ce que vous aimez faire ou non et ce que votre partenaire aime que vous lui fassiez.

En effet, une fellation, ce n’est pas simplement sucer un sexe. Si ça se limitait à cela, la sexualité serait bien monotone. En effet, au même titre que celui d’une femme, l’organe génital d’un homme est composé d’une multitude de zones plus ou moins sensibles et qui méritent qu’on s’y attarde. La verge, le gland, les testicules… sont des endroits trop souvent délaissés. Certains hommes apprécient qu’on leur touche ou qu’on leur malaxe les testicules pendant la fellation ou même qu’on leur lèche aussi les testicules. D’autres apprécient que vous vous attardiez avec votre langue sur le gland. Certains préfèrent qu’on lèche, d’autres qu’on suce. Il y en a qui aiment les mouvements lents, d’autres les mouvements plus rapide. Même chose concernant la durée, certains hommes aiment les fellations rapides, d’autres les fellations plus longues. À vous de tester à deux là où tout le monde y trouve son compte.

Les idées reçues sur la fellation

Comme on vous l’expliquait au départ, les idées reçues sont nombreuses au sujet de la fellation.  S’il n’y a aucune règle en matière de sexualité autre que le consentement, il y a aussi des choses à ne pas croire.

Tout d’abord, non, fellation ne rime pas forcément avec éjaculation. L’éjaculation n’est pas un fin en soi tout comme l’orgasme d’ailleurs. Certains hommes aimeront aller jusqu’à l’éjaculation et y arriveront, d’autres n’aimeront pas ça.

Ensuite, la fellation n’est pas une pratique sale. Deux êtres qui s’apprécient et qui se donnent mutuellement du plaisir comme ils l’entendent, ça n’a rien de sale. Ne laissez pas votre sexualité être influencée par les idées reçues. Chaque sexualité est différente.

Et enfin la soumission : non, la fellation n’est pas une pratique de soumission humiliante. Quand les deux sont d’accord et en ont envie, il n’y a pas d’histoires de ce type. Oubliez les images que vous avez pu voir dans les films pour adultes et laissez vous guider par ce que vous avez envie de faire avec votre partenaire. Et surtout, communiquez !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.