INSOLITE du jour : Lors de la fécondation in vitro. elle échange le sperme de son mari avec celui de son amant

N’arrivant pas à faire d’enfants, un couple de Russes ont décidé de recourir à une fécondation in vitro. 

Maxim Anokhin, 38 ans, et sa femme Yana ont transmis un échantillon de sperme au laboratoire Kulakov Medical Centre. 

Mais, dans le dos de son mari, et avec la complicité de la clinique, la jeune femme a échangé son échantillon de sperme avec celui de son amant. 

Le petit Timosha est né, et Maxim était sûr d’être son papa. Pendant un an, le trentenaire a subvenu aux besoins de l’enfant, qu’il couvrait d’affection et d’amour paternel. 

Un jour, un test ADN a été effectué et a révélé qu’il n’était pas le père biologique du petit. 

La maman de Timosha voulait que le père de son enfant soit l’homme qu’elle aimait et pas son époux. 

Yana et Maxim, ont refait leur vie chacun de leur côté. La mère de l’enfant vit actuellement avec son amant. Le tribunal a condamné le Kulakov Medical Centre à verser 5500 euros de dommages et intérêts au mari trompé. 

Maxim l’assure, il n’a pas poursuivi son ex-femme et la clinique pour l’argent, mais pour obtenir justice. «Je voulais médiatiser cette histoire, de manière à ce qu’à l’avenir, il n’y ait plus d’hommes trompés, de maris trompés comme moi», a déclaré le trentenaire, qui est récemment devenu papa. Pour de vrai, cette fois-ci. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.