Un homme, qui a frappé à mort un bébé, passé à tabac en prison

Les faits se sont déroulés dans une prison de Brisbane, en Australie. 

William Andrew O’Sullivan a été passé à tabac par deux de ses codétenus. Ces derniers lui ont piétiné la tête et donné des coups de pieds partout sur le corps. 

Il a été transporté à l’hôpital où il a séjourné 13 jours, avant de retourner en prison. 

William Andrew O’Sullivan avait été condamné à 9 ans de prison, avec une peine de sûreté de 4 ans, pour avoir battu à mort son beau-fils de 22 mois. 

Il a roué de coups le bébé, ne lui a pas donné à manger et lui a même fait ingurgiter des méthamphétamines. 

Il lui a dit notamment de se taire quand l’enfant a crié à l’aide. Le petit garçon succombera à ses blessures. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.