Il étrangle à mort sa colocataire puis viole son cadavre : 22 mois de prison

Un homme, âgé de 34 ans, a comparu mardi devant le Tribunal de district de Zurich, en Suisse, pour le meurtre de sa colocataire. 

En septembre 2016, il a étranglé à mort la jeune femme, une informaticienne française, lors d’une dispute puis il a violé son cadavre. 

Lors du procès, l’accusé a décrit la victime comme une femme insupportable et agressive. Il a déclaré qu’il n’avait pas voulu la tuer, mais simplement se défendre. 

La sœur de la victime, qui a fait le voyage depuis la France pour assister au procès, a lancé une chaussure sur le prévenu en pleine audience. Ce dernier a dû être sorti de la salle parce qu’il était devenu offensant. 

Le trentenaire, déjà bien connu des services de police avant le crime, a été condamné à seulement 22 mois de prison ferme. La Cour estimant que l’accusé n’était pas responsable de ses actes au moment des faits. 

On ignore si la partie civile compte faire appel du jugement. 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire