Justice : Un garçon de 3 ans meurt violé par son beau-père et sa petite soeur de 10 mois est dans un état critique

C’est le genre d’histoire qu’on déteste écrire parce qu’on souhaiterait qu’elle ne se soit jamais produit mais malheureusement c’est la réalité. En Argentine, un enfant de trois ans est décédé parce qu’il s’est fait violer par son beau-père. Sa petite soeur de 10 mois est dans état grave.

C’est le site web d’information Newsner qui rapporte cette nouvelle tout simplement atroce. En Argentine, dans la ville de Santa Fe, un enfant de trois ans est décédé parce qu’il s’est fait violer par son beau-père. Sa petite soeur de 10 mois est dans état grave parce qu’elle aussi aurait été victime de violence de la part de cet adulte complètement irresponsable. 

Une autre personne gravement irresponsable dans cette histoire, c’est la mère de ces deux enfants. En effet, Newsner explique que la mère s’est rendue compte que ses enfants étaient dans un piteux état et elle a décidé de les amener à l’hôpital de toute urgence. Malheureusement il est bien trop tard et le petit garçon de trois ans est décédé à la suite de ses graves blessures. La petite fille de 10 mois est quant à elle dans un état critique mais les médecins ont indiqué qu’elle était hors de danger et qu’elle allait pouvoir survivre.

Mais comment cela a pu arriver? Newsner explique que la mère a raconté à la police que tout était de la faute du beau-père. Il a ainsi violé le petit garçon sans défense mais aussi frappé à la tête, au visage et un peu sur toutes les parties du corps à un tel point qui lui a fait perdre connaissance. Même traitement pour la petite fille qui aura la chance de s’en sortir. 

La police a arrêté la mère et le beau-père qui ont de sérieux problèmes mentaux mais aussi d’alcool et de drogue. Ils vont être jugés pour négligence alors que le beau-père sera aussi jugé pour viol ainsi que coups et blessures sur mineur. D’ailleurs Newsner explique qu’une fois que la petite fille sera rétablie, elle sera confié à une organisation qui s’occupe des adoptions. En effet, la police refuse que sa mère s’en occupe de nouveau. Trop de mal a déjà été fait. 

Laisser un commentaire