Psycho- Sexo : Pourquoi mon pénis n’est pas droit lors de l’érection – Victime d’un viol, je n’arrive à éprouver aucun désir sexuelle.

Dans Radio Capitole, on parle aussi de sexualité dans un couple. Que ce soit entre adulte, ou adolescents, tout le monde se pose des questions sur la sexualité. 

La Rubrique émission santé de Radio Capitole vous propose de répondre à certaines questions que les gens ou internautes n’osent pas poser. Conseils, psychologie, questionnement, vous avez une question, ou vous souhaitez anonymement que l’on y réponde dans notre rubrique santé, écrivez un email, rubrique nous écrire. 

Aujourd’hui, nous répondons à une question existentielle pour les hommes : Pourquoi lors d’une érection je constate que mon sexe n’est pas droit – ou par sur le côté.

Un pénis courbé est une affection assez banale qui touche la plupart des hommes, à un degré ou un autre. Il est normal que le pénis ne soit jamais totalement droit lors d’une érection. Il peut donc être plus ou moins courbé vers le haut, le bas, la gauche ou la droite… Chez certains hommes (1 à 5 %), cette courbure est un peu plus importante et ils la remarquent donc plus, se demandant souvent si celle-ci est normale.

Dans certains cas, la courbure du pénis augmente au fil des années. Il devient alors nécessaire de consulter un spécialiste, car cette courbure évolutive pourrait être causée par ce que l’on appelle la maladie de La Peyronie (du nom du premier médecin qui l’a décrite, au  18e siècle.)On estime que 1 à 5 % des hommes ont une courbure du pénis assez flagrante pour être remarquée et causer des inconforts et parfois des douleurs lors des rapports sexuels (par exemple, lors de certaines positions).

Nous évoquons également l’histoire d’un femme violée, qui demande de l’aide d’un sexologue, indiquant ne rien ressentir lors de l’acte sexuelle avec son conjoint, voir même éprouver un passage à l’acte remplie d’angoisse, de douleur… 

Malgré tous les efforts déployés par votre partenaire, vous ne parvenez pas à jouir et à atteindre le septième ciel ? Vous en êtes réduite à simuler pour ne pas peiner votre partenaire ? Commencez par en discuter avec votre partenaire.

Ce n’est pas parce que vous n’éprouvez aucune sensation lors de la pénétration vaginale que vous êtes anormale ! Vous êtes peut-être moins sensible sur cette zone. Dans ce cas, concentrez-vous sur les préliminaires et les endroits où vous ressentez du plaisir !

Pour Radio Capitole, l’émission Santé vous répond au travers de ce podcast :  

 

Laisser un commentaire