Christelle Blétry, 20 ans, violée et tuée de 123 coups de couteau : Pascal Jardin condamné à la perpétuité en appel

Pascal Jardin a été condamné mercredi en appel à la réclusion criminelle à perpétuité pour avoir violé et tué Christelle Blétry, la même peine prononcée qu’en première instance. 

Le corps sans vie de cette étudiante, âgée de 20 ans, avait été retrouvé le 28 décembre 1996 sur un chemin de Blanzy, en Saône-et-Loire. 

C’est le facteur qui avait fait la macabre découverte en faisant sa tournée. Une autopsie avait été pratiquée et avait révélé que la victime avait été violée et tuée de 123 coups de couteau. 

Malgré les vastes investigations faites à l’époque, l’enquête a piétiné durant 18 ans. Puis, en 2014, de nouvelles analyses ADN des scellés sont demandées par les avocats, notamment sur les traces de sperme découvertes sur les vêtements de la victime. 

Et, là, coup de théâtre le test génétique a matché avec Pascal Jardin, dont l’ADN était depuis enregistré dans le fichier national des empreintes génétiques. 

Pascal Jardin avait avoué les faits en 2014, avant de retirer ses aveux et reconnaître une relation sexuelle consentie. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.