Mathieu Martin a disparu dans les montagnes argentines en août 2018. Depuis, sa famille, originaire d’Aussone près de Toulouse, a tout fait pour le retrouver, en vain. Les recherches outre-Atlantique se sont arrêtées. La famille Martin veut médiatiser cette disparition pour reprendre espoir.

Malgré une forte médiatisation là-bas et des recherches menées par l’armée et la police, impossible de retrouver la trace de l’Aussonnais de 32 ans. Seule solution pour sa famille qui réside en Occitanie, médiatiser l’affaire pour forcer les gouvernements français et argentins à agir.

Ni portable, ni ordinateur

Comme il n’a ni téléphone portable, ni ordinateur avec lui, Mathieu Martin se connectait à internet de manière sporadique et donnait jusqu’ici des nouvelles via sa messagerie Facebook. « Il a choisi le voyage comme mode de vie après avoir été guéri d’une tumeur à la mâchoire, sachant que du jour au lendemain tout pouvait s’arrêter », explique sa mère, qui a fait elle aussi le tour du monde en cliquant sur les pages du blog de son fils. 

L’ambassade de France en Argentine fait pression sur les autorités provinciales pour qu’elles mettent des moyens dans la recherche du Toulousain. « Nous sommes en contact quotidien avec l’ensemble des autorités argentines locales et fédérales compétentes, qui sont mobilisées pour retrouver Mathieu Martin », a précisé à l’AFP le consul de France Julien Bouchard.

Deux Françaises mortes dans la même province en 2012

Arrivé en Argentine, en provenance d’Uruguay, Mathieu Martin devait retrouver ses parents le 10 novembre au Brésil, avant de mettre le cap sur la Chine, dernière étape d’un périple de 12 ans. Il revenait par intermittence à Toulouse, pour travailler et gagner de l’argent pour poursuivre son voyage. D’après les autorités migratoires, il est entré en Argentine le 27 juillet et n’en est pas ressorti. Le Consulat général de France en Argentine en déduit qu’il n’a pas quitté le pays, car il avait l’habitude de faire tamponner son passeport dans les postes-frontières officiels.

Patricia Martin tente de rester optimiste. « Pour nous, il est blessé quelque part, peut-être il a été recueilli par des gens du coin ». C’est aussi dans la province de Salta, très prisée des touristes français, que deux jeunes femmes françaises, Cassandre Bouvier et Houria Moumni, avaient disparu en 2012. Quelques jours plus tard, on découvrait leurs cadavres, elles avaient été assassinées.

Reçus au Quai d’Orsay

C’est désormais le parquet de Paris qui est en charge de l’enquête. La famille a été reçue au Quai d’Orsay début novembre. « On fondait beaucoup d’espoir sur cette réunion, mais nous n’avons eu aucune nouvelle information sur l’avancée de l’enquête », se désole Perrine Martin.

Emmanuel Macron doit se rendre en Argentine

Aujourd’hui, la famille Martin veut profiter de la visite d’Emmanuel Macron en Argentine à la fin du mois de novembre à l’occasion du G20 pour médiatiser la disparition de Martin.

On veut que le président et son épouse interviennent auprès du président argentin pour que de nouvelles investigations soient mises en place de façon urgente et prioritaire.

Il faut qu’on fasse le maximum de bruit. On a notamment contacté la fédération française de rugby pour qu’une mobilisation ait lieu pendant le match France-Argentine du 17 novembre. Et on organise une marche blanche à Toulouse le 25 novembre, au départ de la cathédrale Saint-Etienne à Toulouse, à 15h.

Une pétition a également été mise en ligne sur le site change.org.

Retrouvez Radio Capitole Enquête :  L’émission en direct qui retrace les faits-divers et l’actualité judiciaire. Retrouvez l’émission Radio Capitole Enquête chaque Samedi où nos animateurs décrypte l’actualités judiciaire de la semaine. 

Aujourd’hui lors du direct de Radio Capitole, nos animateurs ont évoqué la situation sur la disparition de Mathieu Martin : 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.