C’est un très grand monsieur qui nous a quittés dans la nuit de samedi à dimanche. Pourtant sa petite taille (1,63 m) n’a pas toujours été facile à porter. Mais elle n’a pas empêché Philippe Gildas de s’imposer au fils des ans comme l’un des plus sympathiques et des plus professionnelles personnalités du paysage audiovisuel français. Il est décédé à 82 ans des suites d’une longue maladie.

Pour les plus jeunes, enfin pour les quinquas, Philippe Gildas restera l’un des personnages clé de l’aventure Canal +, celle qui débuta en 1984, avec Pierre Lescure et Alain de Greef et qui vit naître sous son regard bienveillant les Nuls, les Guignols de l’info et bien d’autres. Pour les beaucoup moins jeunes, Philippe Gildas, c’était une des grandes voix d’Europe 1, du temps de sa splendeur dans les années 70-80.

Né Philippe Leprêtre, le 12 novembre 1935 à Auray dans le Morbihan, Philippe Gildas était une figure emblématique du petit écran et plus particulièrement de Canal + puisqu’il a animé pendant 10 ans l’émission culte « Nulle part ailleurs ».

Comme le révèle Europe 1 ce dimanche 28 octobre, Philippe Gildas s’est éteint des suites d’un cancer à l’âge de 82 ans. Après des études de journalisme, Philippe Gildas débute sa carrière chez RTL en 1962 avant de se tourner vers le petit écran sept ans plus tard. Passé chez TF1 puis Antenne 2 où il présentera « La chasse au trésor », le journaliste rejoindra finalement Canal + en 1985, un an après sa création. Deux ans plus tard, on lui proposera l’animation d’une nouvelle émission « Nulle part ailleurs », aux côtés d’Antoine de Caunes. Après 10 ans de bons et loyaux services, Philippe Gildas tire sa révérence et bascule sur le créneau de midi pour présenter « Un autre journal ». En 2001, après avoir pris brièvement la présidence de la chaîne d’information iTélé, il choisit de se consacrer à la production d’émissions.

Laisser un commentaire