Les faits se sont déroulés dans la nuit du 29 au 30 janvier 2016 à Denain, dans le Nord. Alors qu’il jouait à “Call of duty” sur sa console, le jeune homme de 28 ans était “dérangé” par les pleurs de son bébé. 

Fou de rage, Raphaël a battu à mort le nourrisson en le rouant de coups de poing. 

« Moi, je m’énervais sur le jeu vidéo. Je me suis rapproché de lui pour savoir pourquoi il pleurait. Plus je m’approchais, plus il pleurait […] C’est là que je l’ai tapé […] je voulais juste qu’il arrête de pleurer » a expliqué l’accusé. 

C’est la mère de Djason qui a découvert son enfant inanimé dans son lit. Son compagnon avait alors tenté de lui faire croire que c’est le chien qui lui avait sauté sur la poitrine. 

Mais l’autopsie avait révélé que le nourrisson avait succombé suite à des coups ne pouvant avoir été causés par l’animal. L’accusé avait déjà 13 mentions à son casier judiciaire au moment des faits. Le verdict sera connu mercredi. 

Laisser un commentaire