Il s’agissait du troisième interrogatoire dans ce dossier. Il aura duré plus de deux heures. Présent à l’audition, Maître Boulloud, l’avocat de la famille d’Arthur Noyer, s’est dit satisfait. «C’est une grande avancée pour lui, pour moi, pour la famille d’Arthur et pour tout le monde.

Ça devrait être la règle pour la partie civile dans la mesure où elle respecte le secret de l’instruction», a-t-il indiqué à l’issue de l’interrogatoire. Le 30 mars dernier, Nordahl Lelandais avait fini par reconnaître être impliqué dans la mort du jeune homme, expliquant que, lors d’une bagarre, le caporal avait chuté à la renverse.

La thèse de l’accident ou d’une bagarre qui aurait dégénérée ? 

Extrait de sa cellule de Saint-Quentin-Fallavier, en Isère, au petit matin vendredi, Nordahl Lelandais est arrivé vers 9h30 au palais de justice de Chambéry. Ce troisième interrogatoire était le premier à être conduit en présence de l’avocat des parents du caporal Noyer, Me Bernard Boulloud. Ainsi, l’ex-militaire de 35 ans a répondu aux questions et confirmé ses déclarations sur les circonstances de la mort du jeune chasseur alpin.

Pour rappel, Nordahl Lelandais est mis en examen pour l’assassinat d’Arthur Noyer. Le jeune caporal a disparu en avril 2017 à Chambéry après être sorti en boîte de nuit. Fin mars, Nordahl Lelandais a reconnu avoir « porté des coups » au militaire de 23 ans lors d’une bagarre qui a mal tourné. Ce qui, selon ses dires, a entraîné une chute fatale d’Arthur Noyer. Une théorie qu’a confirmé Nordahl Lelandais.

Toutefois, plusieurs questions restent en suspens. En effet, pourquoi se seraient-ils battus ensemble ? Et comment s’est-il débarrassé du corps ?

D’AUTRES AUDITIONS À VENIR

Vendredi, l’interrogatoire devait notamment porter sur les circonstances de la mort d’Arthur Noyer. Et ceci, après les résultats des longues analyses de ces ossements restés plusieurs mois dans la nature. Pourtant, ce n’est pas la première fois que Nordahl Lelandais est confronté à un avocat de familles.

Dans une autre affaire, l’affaire Maëlys, Nordahl Lelandais s’était muré dans le silence. Là, il semble qu’il ait répondu à des questions, mais d’autres auditions seront nécessaires.

A rapporté l’avocat des parents d’Arthur Noyer. Pour lui et la famille, l’audition de ce 9 novembre a été « normale et constructive ». En effet, le fait que l’assassin présumé n’ait pas fait valoir son droit au silence, comme dans l’affaire Maëlys, a été perçu comme une grande avancée.

Par ailleurs, Nordahl Lelandais est également mis en examen pour le meurtre de Maëlys De Araujo en août 2017 à Pont-de-Beauvoisin en Isère. Ainsi que pour « agression sexuelle » sur sa petite cousine de 6 ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.