Sarthe: A 95 Ans, il est suspecté de pédophilie pour s’être promené dans un parc.

L’homme de 95 ans nommé Artur a fait l’objet d’une plainte parce qu’il effectuait toujours sa petite promenade quotidienne dans le même parc de La Suze-sur-Sarthe. Les gendarmes lui ont donc rendu visite afin qu’il s’explique à propos de ses déplacements.

Selon Artur, celui-ci trouve très surprenant qu’on l’ait interrogé alors qu’il n’avait absolument rien à se reprocher. Bien qu’il soit interdit de se baigner dans ce parc ou d’y chasser des grenouilles, il n’est aucunement interdit de s’y promener.

Pour ajouter à la surprise d’Artur, comme celui-ci a depuis très longtemps l’habitude d’aller s’y promener, il est une figure connue dans le secteur et pratiquement tous les gens du voisinage savent qu’il ne fera jamais rien de mal. 

Une famille qui habite depuis 4 ans dans une maison toute proche du parc et qui héberge Artur depuis tout ce temps a expliqué à des journalistes d’Actu.Fr: “Il va au même endroit, cela fait plus d’un an, sauf quand il fait froid ou quand il pleut. Il s’assoit sur une pierre. Avant il allait jusqu’au skate-park.”

La voisine nommée Yolande précise même que comme l’homme doit se déplacer à l’aide d’une canne, celui-ci doit marcher très lentement et ainsi, il peut passer beaucoup de temps à seulement traverser le parc.

Mais voilà qu’il y a quelques semaines, des gendarmes sont justement venus rendre visite à Yolande et à sa famille afin de recueillir des informations à propos des déplacements d’Artur: “Des parents d’élèves ont porté plainte parce qu’ils le voient tous les jours au même endroit et à la même heure.

” Yolande aurait donc expliqué aux gendarmes que le vieil homme devait effectuer quotidiennement sa petite promenade afin de demeurer en bonne santé physique et qu’à cet effet, il était très tenace: “Même quand il n’y a pas école, le mercredi et le week-end, il y va.”

Mais les explications de Yolande n’auront pas suffi à convaincre les gendarmes, car ceux-ci seront allés jusqu’à demander à Artur qu’il leur fournisse à titre de preuve un “certificat médical”.

Artur a donc dû rencontrer les gendarmes qui lui auraient posé “des milliers de questions” à propos de ses déplacements. Yolande ne cache pas qu’elle est indignée par la situation: “Je trouve ça scandaleux! Il vit chez nous depuis 4 ans. Il n’a jamais eu affaire à la justice. Tout le monde le connaît. Je trouve ça hallucinant qu’on embête un monsieur de 95 ans. Une personne âgée, il faut la respecter. Je ne comprends pas. On s’entend avec tout le monde.”

Du côté de la gendarmerie de La Suze, les autorités ont annoncé aux médias qu’elles ne souhaitaient pas communiquer à propos de cette affaire et ainsi, qu’elles ne fourniraient “aucun renseignement”.

Enfin, un officier supérieur de la gendarmerie de la Sarthe a mis en lumière que suite à un signalement comme celui concernant Artur, la police n’avait pas le choix de valider les informations, tout en assurant que “Les gendarmes doivent vérifier la véracité des faits”.

Laisser un commentaire