La mère du trentenaire, inquiète de ne plus avoir de nouvelles de son fils depuis lundi, avait signalé sa disparition à la gendarmerie.

Mercredi soir, les gendarmes ont forcé la porte du domicile d’une femme, présentée comme une amie de la victime, à Longwy, commune située dans le nord du département, à quelques kilomètres des frontières belge et luxembourgeoise.

Une relation adultère depuis un an et demi

Ils ont découvert l’homme «poignardé de plusieurs coups de couteau» dans une pièce et la femme qui avait «mis fin à ses jours», a indiqué le procureur de la République à Briey, Yves Le Clair.

«Les premières constatations permettent de déterminer qu’elle est l’auteure des coups de couteau mortels», a-t-il précisé.

La femme avait deux enfants dont une fille âgée de 8 ans, confiée à un parent au moment des faits. Son amant vivait quant à lui avec sa compagne et leurs enfants dans une commune à proximité.

Le couple entretenait une relation adultère depuis environ un an et demi.

Avec AFP 

Laisser un commentaire