Un sergent-major de l’armée thaïlandaise, atteint du VIH, a été interpellé, soupçonné d’avoir violé 75 adolescents, a appris l’AFP jeudi de source policière.

Le militaire, âgé de 43 ans, a été arrêté à son domicile et limogé de l’armée mercredi, a précisé le major-général Surachate Hakparn. 75 garçons, âgés de 13 à 18 ans, auraient été violés, d’après lui. «Nous avons des preuves claires à ce sujet et il a reconnu les faits», a précisé Surachate Hakparn. Les enquêteurs soupçonnent l’existence d’autres cas.

Le suspect utilisait les réseaux sociaux, en particulier Blued une application destinée à la communauté homosexuelle. Pour attirer les adolescents, il postait des photos de jeunes hommes sur son profil page. Il leur demandait ensuite de lui envoyer des clichés de leurs organes génitaux, puis les invitait à le rencontrer.

Après les avoir menacés de publier les photos qu’ils lui avaient adressées, il les agressait sexuellement. Des tests vont être pratiqués sur les victimes afin de savoir si certaines ont pu être infectées par le VIH. Le militaire a été inculpé notamment pour viols et attouchements sur mineurs. Il encourt 20 ans de prison. 

Avec AFP

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.