La décision du tribunal n’a pas convaincu le parquet général, qui décide ce mardi de faire appel. 

Il y a aura un deuxième volet dans le procès Georges Tron et Brigitte Gruel. A l’issue de quatre semaines d’audience, le parquet général a acquis la certitude que la mise en accusation de Georges Tron et Brigitte Gruel était fondée et a donc « décidé de former un appel contre cet arrêt », indique un communiqué publié ce mardi. 

Le maire de Draveil depuis 1995 et son ex-adjointe, 61 ans tous les deux, étaient accusés de viols aggravés par Virginie Ettel et Eva Loubrieu. Ils leurs auraient imposé des attouchements et des pénétrations digitales entre 2007 et 2010. Georges Tron et Brigitte Gruel ont été acquittés en première instance par la cour d’assises de Seine-Saint-Denis, le 15 novembre dernier. Lors de l’audience, l’avocat général avait requis six ans de prison ferme contre Georges Tron, « meneur » selon lui des scènes dénoncées. Quatre ans de prison avaient été réclamés à l’encontre de Brigitte Gruel, « petit soldat ».

D’après BFM

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.