C’est un ami de l’adolescente qui, après avoir trouvé une publication d’elle sur les réseaux sociaux avec une photo montrant un « RIP » écrit sur son pied, a appelé la police 

Les policiers ont appelé à leur tour le père de Jessica. Le papa s’est précipité dans la chambre de sa fille mais il était déjà trop tard. 

Retrouvée entourée de ses peluches, Jessica a laissé un mot où elle explique être victime d’harcèlement à l’école. 

Selon ses amis, la jeune fille s’était, au cours de sa scolarité, crêpée plusieurs fois le chignon avec une autre étudiante. 

Interrogée dans le cadre de l’enquête, l’école nie quant à elle le fait que ce drame puisse être lié à du harcèlement dans son établissement. 

Laisser un commentaire