Une mère monoparentale qui ne pouvait offir de chaise roulante à son fils handicapé est retrouvée morte.

 Ils ont sauté du 9e étage. Une véritable tragédie des temps modernes. 

C’est le site web d’information et de divertissement britannique le Daily Mail qui rapporte cette nouvelle complètement effroyable qui va vous donnez les larmes aux yeux. 

En effet, en Russie, dans la ville de Tolyatti, une mère a sauté par la fenêtre de son appartement avec son fils dans ses bras parce qu’elle ne peut pas lui offrir de chaise roulante. Ajouté à cela, elle a sauté au neuvième étage là où était situé leur appartement. Une histoire terriblement triste qui traduit une détresse infinie chez cette femme. Comment peut-on en arriver là ? Que fait le gouvernement russe pour aider les handicapés ? Il s’agissait d’une mère monoparentale qui faisait tout ce qu’elle pouvait pour subvenir au besoin de son fils qui était atteint d’une paralysie au cerveau. 

D’après les informations du Daily Mail, cette femme c’est Elena Oldenburg et avait 30 ans. Son fils handicapé avait quant à lui 13 ans. Le média explique également que la mère était arrivée à bout de souffle. Elle n’avait simplement plus de force physique, mentale et financière pour s’occuper de lui. 

Elle n’aurait donc pas eu le choix d’arrêter son calvaire et celui de son fils en se jetant du 9e étage. Une fin de vie triste et tragique mais on peut comprendre la détresse dans laquelle elle vivait. Cela doit être très dur mentalement de s’occuper d’un enfant handicapé cérébral depuis 13 ans sans le moindre soutien et sans argent. 

Le Daily Mail explique qu’elle n’a pas fait ça parce qu’elle ne l’aimait pas mais justement parce qu’elle aimait plus que tout. Elle ne voulait plus le voir souffrir. D’ailleurs le Daily Mail explique que ses voisins la voyait souvent faire des câlins à son fils, il y avait vraiment de l’amour entre eux. C’est d’ailleurs sûrement pour ça qu’elle a sauté par la fenêtre avec son fils dans ses bras. Elle voulait mourir avec lui avec son visage contre son coeur. Une histoire terriblement triste.

Le Daily Mail explique que le père de l’enfant ne s’est pas manifesté et on ne sait pas si ce dernier va donner si de vie notamment lors des funérailles de son fils et de son ex-femme. 

Les autorités russes sont en train d’enquêter sur ce suicide afin de comprendre quel est le facteur exact qui aurait déclenché ce suicide explique le Daily Mail. Ses voisins ont d’ailleurs expliqué au média qu’elle ne se plaignait jamais et qu’elle essayait toujours de rester positive. Malgré tout le jour de son suicide, un voisin l’a vu revenir de l’épicerie avec de la nourriture mais elle avait l’air très contrarié. On ne sait pas ce qui l’a contrarié mais en tout cas cela serait peut-être la raison de son suicide. D’autres informations devront suivre très prochainement sur cette affaire qui a ému toute la Russie et qui est en train de faire le tour du monde.

Laisser un commentaire