Floride: dix ans de prison pour avoir publié des vidéos pornographiques d’allaitement

 Le tribunal de Tallahassee, en Floride, a condamné cette mère de famille à dix ans d’emprisonnement. 

“Je ne suis pas un monstre”, jure cette américaine accusée d’avoir publié et monnayé des vidéos d’elle allaitant son bébé de manière “lascive et lubrique”, rapporte le Tallahassee Democrat.

“Moralement, ce n’était pas correct, mais il n’y avait rien de criminel”, se défend-elle.

“J’en ai honte” 

Leigh Felten, 34 ans, regrette ces vidéos, “j’en ai honte”, livre-t-elle, assurant devant le tribunal de Tallahassee, en Floride, que la solitude l’a poussée à agir de la sorte. Son compagnon l’a quittée peu après la naissance de leur fils, la laissant seule et déprimée, explique cette professeure de piano. Pour tromper l’ennui, il lui vient l’idée de publier des vidéos sur Youtube.

Au début, il s’agissait simplement de tutoriels pour expliquer comment allaiter son bébé. Mais, quand elle se présente à la caméra nue et enduite d’huile tout comme son fils de 18 mois, les images se teintent d’un caractère pornographique. Le procureur lui reproche même d’avoir eu des “contacts sexuels” avec son enfant.

Recherche d’attention

L’affaire a éclatée en 2015. Les forces de l’ordre de Floride ont été averties par leurs homologues du Wisconsin qu’un homme avait acheté sept vidéos d’allaitement à caractère pornographique.

“J’avais enfin un peu d’attention, l’impression d’avoir retrouvé un peu de valeur aux yeux des autres”, explique l’accusée.

Après trois années passées en détention provisoire, dans l’attente de son procès, Leigh Felten assure comprendre ses torts et avoir changé. Mais les jurés de la cour d’assises de Floride ne semblent pas convaincus par son plaidoyer. La jeune femme de 34 ans a été condamnée à 10 ans de prison, la charge de l’enfant lui a été retirée et attribuée au père biologique.

Avec AFP 

Laisser un commentaire