Viol Fille

Le verdict est tombé mercredi 21 novembre 2018 dans le procès en cour d’assises d’un jeune homme de 21 ans qui était accusé du viol et de l’agression sexuelle de deux lycéennes à Saint-Lô (Manche) fin 2015. L’avocat général avait requis six ans de réclusion criminelle.

Le mis en cause est acquitté du viol mais condamné pour l’agression sexuelle de la première victime à deux ans de prison avec sursis assortis d’une mise à l’épreuve. Il sera inscrit au fichier des délinquants sexuels. Il est donc ressorti libre du palais de justice de Coutances.

Selon les informations transmises par nos confrères, l’avocate de l’accusé a défendu son client de sorte a indiqué à la cour que son client n’avait pas les mêmes codes culturels qu’en France. Celui-ci étant étranger. En effet, celui-ci aurait pu mal interprété le délit commis, et l’accusé selon la cour n’avait aucune conscience de commettre un VIOL. 

Pour la justice, nul n’est censé ignorer la loi, mais les jurés ont admis que l’accusé n’avait pas consciences de l’acte commis.  

Laisser un commentaire