INDE : Il brise les jambes de neuf fillettes avant de les violer et de les tuer

Il s’agit de Sunil, un meurtrier en série de 20 ans, qui aimait casser les jambes des petites filles avant de les violer et de les tuer. 

L’homme a été arrêté dans le village de Magarpur, à Uttar Pradesh, hier, pour avoir violé et tué une fillette de trois ans le 12 novembre dernier. Mais, interrogé par les policiers, il a admis avoir perpétré pas moins de huit attaques semblables! Il aurait donc cassé les jambes, violé et tué neuf fillettes au total, sur une période de deux ans. 

Il ciblait particulièrement des petites filles de quartiers pauvres. Il les trouvait souvent près des « bhandaras », des cuisines collectives qui offraient de la nourriture gratuite lors de festivals religieux. Il réussissait à attirer les enfants avec du chocolat et d’autres sucreries. 

Sunil vivait sans domicile fixe. Il passait d’un endroit à un autre et dormait là où il le pouvait. Il a expliqué que de casser les jambes des fillettes avant de les violer était un « rituel qui l’excitait ».

Les policiers ont eu de la difficulté à retrouver Sunil parce qu’il n’avait pas de lieu de résidence et il n’avait pas de cellulaire, ce qui aurait pu permettre de le géolocaliser. 

Les restes de la fillette de trois ans tuée par Sunil le 12 novembre dernier ont été trouvés après que sa disparition ait été signalée. Son crâne avait été fracturé après avoir été frappée à la tête avec une brique. L’examen médical du corps a permis de constater que la petite fille est morte de sa blessure à la tête et d’une hémorragie interne. 

La première victime de Sunil était une fillette de quatre ans qui avait été kidnappée en 2016. 

L’enquêteur Sumit Kuhar a rencontré les médias locaux alors que l’enquête se poursuit. 

« Il nous a dit qu’il voulait manger de la bonne nourriture dans des bhandaras et qu’il voulait des jeunes filles pour le satisfaire », a-t-il déclaré. 

« Nous avons été choqués d’entendre ses confessions. Non seulement a-t-il violé et tué trois petites filles à Gurugaram, mais il a aussi violé et tué quatre fillettes à Delhi, une à Jhansi et une autre à Gwalior, et ce, dans les deux denières années », a-t-il ajouté. 

« Il se souvient des viols et il peut les relier à chacun des bhandaras où il a été . Il ciblait des enfants qui venaient chercher des ” prasad ” ou de la nourriture gratuite et qui étaient seuls. »

« Il a choisi volontairement et consciemment des enfants qui étaient seuls et qui n’étaient pas près de leur domicile. Il les amenait dans des endroits isolés et il laissait les corps dans des lieux isolés. Il n’avait pas de domicile fixe et il n’avait pas d’endroit où dormir. Il ne travaillait pas et ne possédait pas de téléphone mobile. »

Heureusement, Sunil a été arrêté et il ne pourra plus commettre d’autres crimes aussi horribles. 

Laisser un commentaire