Plus de 28 000 gilets jaunes mobilisés ce samedi dans les rues de Pau et alentours du Béarn – L’instant magique du Péage de Pau

Le groupe Facebook de gilets jaunes « Blocage national contre la hausse des taxes (Pau 64) » avait publié la carte du parcours de la marche citoyenne organisée ce samedi à Pau. .

Ils l’avaient annoncé, et ils l’ont fait, plus de 28 000 manifestants rien que dans le Béarn ont envahi le centre-ville et le tour de Pau et du Béarn pour dénoncer la politique Macron.

Certains médias et confrères annonçaient les chiffres de 3000 manifestants sur Pau mais nos différentes sources nous indiquent un chiffre bien plus élevé. Notre politique journalistique estime que la vérité doit être mis en avant, et notre rédaction et nos bénévoles présents sur différents points du mouvement peuvent affirmer que le chiffre est minoré… La rédaction Radio Capitole Béarn présenté sur les lieux se demande comment le gouvernement peut affirmer que ce sont 8 000 manifestants que sur les Champs-Élysées . Alors que le Béarn a réuni plus de 28 000 soit plus d’un tiers de la population paloise. Ça c’est une réalité…

#GiletsJaune Contre Casseurs ? 

Alors que des violences notamment imputées à l’ultra-droite ont éclaté sur les Champs-Elysées, les gilets jaunes menaient de nombreuses autres actions pacifiques – manifestations, opérations escargots ou péages gratuits – un peu partout en France, dans le cadre de cette deuxième grande journée de mobilisation contre la hausse des prix du carburant, les taxes et la baisse du pouvoir d’achat, une semaine après le début du mouvement.

« On est pas des casseurs nous, on est des Bisounours ! », lance Gina, une vendeuse de 24 ans qui manifestait à Toulouse, une licorne en peluche autour du cou interviewée par l’AFP. « C’est une manifestation où il y a vraiment de tous les types de personnes, de tous les âges », ajoute Marie-Claire, 63 ans : « Nous n’avons jamais rien cassé. Je pense qu’il y a des personnes qui ne font pas partie des gilets jaunes mais qui s’infiltrent ».

Radio Capitole a souhaité faire un point sur la situation et la dérive de cette situation un peu partout en France, notamment en ce qui concerne les casseurs. En effet, beaucoup de casseurs se sont infiltrés au mouvement des gilets jaunes. Notre rédaction se désole que les médias aient centré leur information sur les nombreuses dégradations commises partout en France, car le coeur de l’information devait être sur les demandes formulées des Français. Au final, le mouvement a été mis en avant par des gilets jaunes apparentés comme des personnes violentes, et leur image dégradée. Or il n’en est rien, car les VRAIS Gilets Jaunes revendiquent une situation catastrophique pour les familles Françaises. Leur demande est simple… Ramuntxo le rédacteur en chef de Radio Capitole Pays Basque fait le même constat… Les gilets jaunes ne demandent pas 5000 euros par mois… Ils estiment que leurs salaires même s’il s’avère insuffisant devraient leur permettre de vivre correctement. Sauf que sur leur salaire viennent s’ajouter des taxes, des augmentations démesurées de la réalité pour couvrir une dette de l’État qui dure depuis trop longtemps… Ramuntxo prend exemple sur le prix des loyers qui ont augmenté et représente 40 % du salaire d’un locataire… Ajoutons les taxes dont l’augmentation de la TVA, le prix de l’essence qui augmente alors que le prix réel de la production de pétrole est en baisse… Un français ne peut vivre correctement… Certains médias l’ont mit en avant et c’est une bonne chose… Mais au final qu’elle impact s’est produit ? En Béarn comme dans certains départements, le mouvement des #GiletsJaunes s’est produit dans le calme, et parfois même dans l’émotion.  

Une vague de Jaunes, était attendue dans Pau et on ne parle pas du Ricard, mais bien des #GiletsJaunes qui souhaitent la démission de Macron, ou qu’il cesse de les prendre à la gorge… et pour le moins que l’on puisse dire, cette vague a même ému notre rédaction… 

La puissance paloise des gilets jaunes était énorme, musique, marche, discussion, échange et revendication… On est bien loin de ce qui s’est produit au Champs-Élysées.

À Pau, ils étaient UNIS et c’est d’ailleurs remarquable de voir autant de Gilets Jaunes au combat contre une politique à sens unique !

Le cortège s’est terminé au péage de Pau avec un instant magique que nous avons partagé avec forte émotion… Parce que pour les Palois ….

LA FRANCE c’est ça aussi !!! Découvrez …. 

Laisser un commentaire