Ce jour là, Daniel Enrique Fabian, 18 ans, avait invité une adolescente de 15 ans à son domicile. 

Lorsque la jeune fille a sonné à la porte, le garçon jouait en ligne sur sa console de jeux. Il a fait pause dans la partie qu’il partageait avec un autre participant mais a oublié de couper le micro. 

Puis il a abusé sexuellement de l’adolescente. Comme il était toujours en ligne, le viol a été entendu en direct. Un internaute a expliqué avoir entendu à plusieurs reprises la victime crier “non”. 

Des tests ADN ont été pratiqués sur la victime mais les résultats ont été connus que 5 mois plus tard. Et c’est effectivement bien l’ADN du suspect. 

Daniel Enrique Fabian avait également violé une jeune fille le 4 juin dernier. Il avait été interpellé le 6 juin, avait avoué les faits avant d’être relâché sous caution. 

Le jeune majeur a à nouveau été arrêté le 21 novembre et à nouveau été inculpé de viol 

Laisser un commentaire