Le corps sans vie de Viktorija avait été retrouvé dans un parc de Wolverhampton, en Grande-Bretagne, près du domicile de ses parents. 

C’est un passant qui avait fait la macabre découverte le 13 avril dernier. 

Quelques jours plus tard, le suspect a été interpellé. 

L’autopsie a révélé que la victime de 14 ans avait été sodomisée de force avant de succomber des suites d’un traumatisme à la tête. Son meurtrier a ensuite violé son cadavre. 

L’accusé a plaidé non coupable des trois chefs d’accusation. Le procès devrait durer deux semaines. 

Laisser un commentaire