Selon nos informations, et l’information de nos confrères de la République des Pyrénées, le maire de Pau, François Bayrou et proche du Président de la République a accepté de recevoir une délégation de Gilets Jaunes à Pau ce jeudi. 

Mardi, une délégation de gilets jaunes avait été reçue par le premier adjoint au maire de Pau, Jean-Paul Brin. Ils avaient lancé un ultimatum à François Bayrou, pour que ce dernier positionne sur leur mouvement, par voie de presse, sous 48 heures. Si l’ancien ministre de la Justice avait, dans un premier temps, indiqué ne pas répondre aux ultimatums, « par principe », il a finalement accepté de s’exprimer sur le sujet auprès de La République des Pyrénées. 

Ce soir, nous apprenons par des organisateurs du mouvement qu’ils acceptent le rendez-vous auprès de François Bayrou, et qu’une délégation de 5 personnes de différentes classes sociales se serait constituée en vue d’exposer des demandes claires auprès du Maire de Pau.

L’organisation constructive pour tenter d’avancer

Il est donc actuellement question de présenter des revendications constructives pour réguler les multiples demandes qui parfois peuvent être hasardeuses. Pour les gilets jaunes, ils veulent être clairs et définir le cap qu’ils souhaitent en nom des Français.

Pour définir ce cap, et l’exposer au maire, les mouvements des gilets jaunes ont nommé cinq personnes pour être présent dans un entretien avec Monsieur BAYROU. Ainsi seront représentés, un chômeur, un retraité, un jeune adulte rentrant sur le chemin de la vie active, et un fonctionnaire et/ou salarié, et un chef d’entreprise / artisan.

Le but est de permettre de porter les revendications de toutes classes sociales et de construire un projet futur pour le pays clair et cohérent avec des situations dont tout le monde pourrait se reconnaître et s’identifier au travers de cette délégation créée par le mouvement.

Les Gilets Jaunes souhaiteraient se présenter dans le courant de l’après-midi ce jeudi pour rencontrer le maire de PAU et le remercient d’avoir accepté leur présence et d’être ouvert à la discussion pour tenter d’avancer.

Les entendre et non les écouter 

Les gilets jaunes souhaitent être entendu et non pas simplement écoutés. Ils souhaitent que François Bayrou s’engage à exposer la parole des gilets jaunes auprès du gouvernement et surtout à faire de notre société, une avancée majeure. Le travail, le cadre, doit être commun, et posé sur la table du maire pour entrer en action. Les gilets jaunes souhaitent que le maire entende leurs idées, et propositions, et surtout acceptent de trouver conjointement des solutions afin d’enrayer la misère sociale.

[socialpoll id= »2528954″]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.