Mercredi matin, un pharmacien de Calais a vu une jeune fille de 18 ans entrer dans sa boutique. Elle était couverte d’hématomes et se trouvait en état de choc. 

Elle a expliqué au commerçant qu’elle avait été séquestrée, violée et torturée par trois personnes. 

Le pharmacien a immédiatement appelé les secours et la victime a été transportée à l’hôpital. 

Elle portait de nombreuses traces d’actes de torture. « On peut parler d’actes de barbarie » a déclaré le procureur. 

La victime avait fugué du domicile de son père après une dispute, et avait trouvé refuge au domicile de ces trois personnes, deux hommes et une femme. 

Ces derniers l’ont séquestré, violé et torturé. La victime est parvenue à fuir ses bourreaux en sautant par une fenêtre, avant de trouver refuge dans cette pharmacie. 

Les trois suspects ont été interpellés et placés en garde à vue. 

Laisser un commentaire